logoFenix Tours

Excursions Privées Pouilles et Basilicate

À propos de Fenix Tours - Private Tours Puglia & Basilicata

Le but de cette initiative touristique n'est pas de raconter toujours le même refrain, en promettant des sensations incroyables, des expériences inoubliables, un lieu magique où tous vos rêves se réaliseront ... Vous écouterez ceci et cela, plusieurs fois. Cela peut sembler excitant mais Disneyland est à Paris, Orlando, Los Angeles, Tokyo, Shanghai ...
Après avoir travaillé pendant de nombreuses années à Paris, probablement la ville la plus touristique de la planète, j'ai décidé de m'éloigner des usines à rêves. Par conséquent, mon intention n'est pas faire des promesses commerciales mais plutôt de permettre au visiteur de découvrir et de comprendre deux territoires très différents, pourtant faire en quelque sorte qu'une partie de votre âme puisse être imprégnée du calme et de la beauté mystique de la Basilicate ainsi que de la "joie de vivre" et de la culture vive des Pouilles.
Ce sera vous et votre groupe, vous et votre famille et personne d'autre (et bien sûr moi), donc seulement vous. De cette façon, vous pourrez changer et adapter l'itinéraire (pas trop ...) non seulement pour photographier ou écouter le bla-bla habituel, pas pour poursuivre un rêve chimérique ou une expérience Disney ... plutôt s'amuser sans se sentir pressé, enfin pour s'enrichir d'une expérience vraie et authentique!

Pendant ma jeunesse, j'ai eu une courte expérience en tant que chercheur en agronomie et pédologie. En fait, j'ai également étudié et travaillé pour ma Maîtrise et Ph.D. à UCD (Université de Californie Davis - États-Unis). Après cela, j'ai quitté le monde académique en 1990 et commencé ma carrière de photojournaliste indépendant entre 1991 et 1996. J'ai un site web dédié à cette période de ma vie et si vous voulez jeter un coup d'oeil à mes photos, faites comme chez vous: Tymbaryon Village

En 1996, je suis allé à Paris et un nouveau chapitre complètement différent a commencé dans ma vie et j'ai travaillé comme guide touristique. Cependant, je n'ai pas toujours travaillé dans le tourisme depuis lors jusqu'à aujourd'hui. J'ai également travaillé en Argentine, en Irlande, au Brésil pendant quelques années en tant que professeur de langues. Cela explique peut-être ma maîtrise du français, de l'anglais, de l'espagnol et du portugais (et de l'italien!). En tout cas, mon désir le plus profond est de bien parler un jour le grec puisque j'en suis descendant coté paternelle et français (occitan) coté maternelle.

De toute façon, je m'appelle Sim Andrulli (de Simeone), et je serai heureux de vous montrer mes deux régions bien-aimées et de partager la passion que je ressens pour ma terre. Vous pouvez me contacter quand vous le souhaitez et me poser des questions sur les destinations proposées. À bientôt!

San Pietro Caveoso

Matera est Pouilles ou Basilicate?

Matera est dans une situation géographique particulière. Situé au bord de la Murgia, comme la plupart des villes des Pouilles bordant la Murgia sur la mer Ionienne, elle se caractérise par un canyon appelé localement gravina. Le territoire municipale, comme ceux de Gravina in Puglia et Ginosa, a des caractéristiques hybrides avec une partie tombant sur le plateau de la Murgia et l'autre dans la Fosse Bradanique.
Cela n'explique pas la raison pour laquelle les Pouilles et non la Basilicate ont profité de la renommée récente obtenue par la Cité des Sassi. Qu'est-ce qu'il s'est passé alors?

La région de la Basilicate compte deux provinces, Matera et Potenza, et cette dernière, depuis qu'elle est devenue sa capitale en 1807, a toujours tenté de faire oublier la présence encombrante de Matera. En fait, Matera est Basilicate depuis 1663, car auparavant pour des raisons historiques, le centre administratif de la petite région du sud était Salerne. En ne trouvant pas de centre urbain répondant aux besoins de l'administration espagnole de l'époque, les Espagnols ont détaché Matera des Pouilles et en ont fait la capitale. Par la suite, l'administration napoléonienne, en 1809 lors de la réorganisation du territoire du Royaume de Naples, transféra la capitale de Matera à Potenza en raison de la position excentrique de Matera par rapport au territoire de la Basilicate. Depuis lors, la rivalité entre les deux villes n'a jamais cessé.
Au lendemain de la proclamation de Matera, capitale de la culture européenne 2019, l'ancienne rivalité entre Matera et Potenza a explosé. Les dirigeants régionaux de Potenza, au lieu de promouvoir Matera, ont essayé de drainer autant d'attention médiatique que possible et les sommes allouées vers le reste de la région et surtout à Potenza, essayant ridiculement de rivaliser avec la Città dei Sassi et d'essayer de se présenter comme un lieu à vocation touristique qui n'a jamais eue (le centre historique a été effacé dans le processus de modernisation frénétique des années 50 et 60). Par conséquent, dans une tentative de chercher une place au soleil aux dépens de Matera, Potenza a privilégié les Pouilles dont Matera a toujours fait partie il y a quelques siècles.

Matera et le chemin de fer

Pratiquement depuis l'unification de l'Italie, le débat sur la connexion de Matera au réseau ferroviaire des Ferrovie dello Stato (récemment transformées en Trenitalia) n'a jamais pris fin. Malheureusement, le tunnel qui doit relier les bassins hydrographiques des fleuves Bradano et Basento présente des problèmes difficiles à résoudre. Par conséquent, pour le moment, la ligne Appulo-Lucane remplit la tâche de transporter les voyageurs par train entre Matera et Bari.

Les Pouilles et la Basilicate ont peu en commun. Les Pouilles sont principalement plates, se caractérisent par une très longue côte avec deux péninsules, ont de nombreux centres habités de plus de 50 000 habitants, ont très peu de rivières avec une hydrographie souterraine très développée pour la nature karstique de son territoire, ont toujours eu la vocation maritime et commerciale d'où le caractère extraverti.
La Basilicate, quant à elle, est principalement montagneuse, a deux courtes étendues de littoral important, est riche en forêts et en rivières, peu de centres habités dépassent 5000 habitants, continue à perdre sa population avec un vieillissement général inexorable de ses habitants, plutôt introvertis mais généreux et gentils.

Alors Matera, c'est Pouilles ou Basilicate? Peu importe!
Pour ceux qui les visiteront, la position à cheval sur les deux régions fait de Matera un point de départ privilégié pour la découverte de ces régions différentes mais belles et charmantes du sud-est de l'Italie. Venez les découvrir.

Bienvenus au Sud...(Est)!

Les différents lieux proposés sont divisés en zones homogènes avec Matera comme point de départ.
Les itinéraires proposés sont indicatifs et peuvent àtre modifiés et déterminés autant que les horaires et le choix des lieux qu'on entend visiter, toujours dans les limites des possibilités logistiques

 

campo di grano